Risque accru de légionellose en période de coronavirus

facebook twitterLinkedine-mail

En raison de la crise du coronavirus, nombre de bâtiments, entreprises et infrastructures publiques ont été désertés durant plusieurs semaines, ce qui a entraîné une consommation d'eau limitée. Il faut toutefois savoir que l'eau stagnante est un facteur de risque important dans le développement de légionelles qui, à l'instar du coronavirus, peuvent provoquer une pneumonie mortelle.

Pourquoi y a-t-il un risque accru?

Vu la crise du coronavirus, de nombreux bâtiments sont actuellement vides ou très peu occupés. Pensez aux écoles, aux centres sportifs, aux hôtels, aux résidences secondaires…

L'eau y stagne dans les conduites depuis un long moment. D'o ù le risque accru de prolifération des légionelles.

Comment on peut l'éviter?

Rincez les conduites si vous n'avez pas utilisé d'eau pendant plus d'une semaine (mieux vaut répéter l'opération chaque semaine).

Etape 1 : rincer les conduites 2 minutes à l'eau froide

Laissez couler l'eau froide jusqu'à parvenir à une température basse et stable (moins de 20°C), puis laissez couler 2 minutes.

Etape 2 : rincer brièvement à l'eau chaude

Le bref rinçage des conduites à l'eau chaude consiste en :

  • Un rinçage d'une minute si l'eau est à 65°C
  • Un rinçage de 30 secondes si l'eau est à 70°C

Qui est responsable?

La responsabilité de la maîtrise du risque de légionellose incombe au propriétaire de l'installation intérieure.

Quels son les symptômes de la légionellose ?

On attrape la légionellose en inhalant des microgouttelettes d'eau contaminée. Les symptômes ressemblent, dans un premier temps, à ceux du Covid-19 : maux de tête, douleurs musculaires, toux, essouffement et état grippal (non contagieuse!). Les symptômes peuvent dégénérer en pneumonie, avec une fièvre qui dépasse les 39°C.

 

facebook twitterLinkedine-mail