Refroidissement durable : gardez votre habitation au frais sans climatisation

facebook twitterLinkedine-mail pinterest
DeDietrich_Airco_VanMarcke

Plus de retour en arrière possible ; les changements climatiques sont de plus en plus susceptibles de causer des vagues de chaleur. Et cela entraîne forcément une augmentation des températures dans les habitations. La première chose à faire est d’éviter que le soleil n’entre dans votre maison, mais si vous voulez vraiment être sûr de profiter de températures agréables en intérieur, alors une pompe à chaleur est la meilleure, et surtout la solution la plus durable.

Solution 3 en 1

En choisissant une pompe à chaleur, vous optez pour la flexibilité car en plus d’un système de chauffage économe en énergie, une pompe à chaleur offre également un refroidissement structurel et permet également de chauffer votre eau sanitaire. Bref, avec un seul appareil, vous obtenez une solution 3 en 1. La pompe à chaleur mesure en continu les températures extérieure et intérieure et détermine automatiquement son passage en mode refroidissement. De cette façon, vous gardez le contrôle sur la température intérieure à tout moment.

Refroidissement actif ou passif

Lorsque vous refroidissez votre habitation, le type de refroidissement est l’un des facteurs qui influent sur votre consommation d’électricité. La plupart des pompes à chaleur peuvent refroidir activement en utilisant le compresseur. Vous pouvez refroidir constamment, mais en été, vous devez tenir compte d’une consommation d’énergie plus élevée. Si vous choisissez une pompe à chaleur de fond avec forage vertical, vous n’avez pas besoin d’utiliser le compresseur. Un échangeur de chaleur intermédiaire assure que le bas du refroidisseur absorbe la chaleur de la maison et l’eau de refroidissement pénètre dans votre chauffage au sol. De cette façon, vous profitez d’un refroidissement passif gratuit.

Système d’application

Le système d’application est au moins aussi important que le déclenchement d’énergie. Il existe plusieurs possibilités, chacune avec ses caractéristiques et ses avantages particuliers.

  • Chauffage/refroidissement au sol ou au mur : Grâce à la répartition uniforme de la chaleur, le chauffage au sol est le système d’application le plus confortable. En cas de refroidissement, la capacité de refroidissement optimale est fournie par le sol. La pose du chauffage au sol est irréalisable ou ce type de chauffage n’est pas suffisant, par exemple dans la salle de bain ? Dans ce cas, vous pouvez également opter pour un système de chauffage mural. Dans les deux cas, la pompe à chaleur refroidira avec de l’eau au-dessus du point de condensation pour que la température de l’eau reste entre 16 à 18 °C minimum et donc éviter la condensation sur les sols ou les murs.
     
  • Chauffage/refroidissement par le plafond : Cette application est souvent utilisée dans les immeubles de bureaux car le refroidissement par le plafond offre une performance de refroidissement optimale par le haut. Dans une maison, cet investissement n’est souvent pas intéressant et vous êtes plus susceptible d’utiliser le chauffage au sol (existant) ou les convecteurs en place. Ce système permet également de refroidir avec de l’eau au-dessus du point de condensation pour éviter ce phénomène.
     
  • Radiateurs à basse température/convecteurs ventilo : Les petits ventilateurs économiques placés sur le radiateur/convecteur permettent de refroidir la pièce. Pour cette installation, il faudra prévoir un accès à une prise électrique. Vous pouvez également refroidir avec de l’eau en dessous ou au-dessus du point de condensation sur certains modèles. Le refroidissement avec de l’eau sous le point de condensation vous offre une plus grande capacité de refroidissement, mais dans ce cas le radiateur/convecteur doit avoir un bac d’égouttement pour drainer l’eau de condensation et vous devez prévoir l’isolation de tous les tuyaux et collecteurs sans condensation.

Nouvelles constructions et rénovations

Vous avez choisi de construire ou allez réaliser une rénovation énergétique complète ? Dans les deux cas, choisir une pompe à chaleur dès le départ est le moyen le plus économique de chauffer et de refroidir votre habitation grâce à son haut degré d’isolation. Il est donc pratique d’intégrer un système de distribution de l’eau tel que le chauffage au sol dans la construction, ce qui n’est pas une option dans une maison existante où le sol n’est pas rénové. Votre maison n’est pas très bien isolée, mais vous recherchez un moyen pratique de vous rafraîchir ? Alors, optez pour une pompe à chaleur à air. Dans une rénovation (énergétique), n’oubliez pas de demander votre prime pour installer une pompe à chaleur et vérifiez si vous êtes admissible à la prime EPC sur www.energiesparen.be.

Tarif capacitaire

Le tarif capacitaire annoncé va changer la donne de notre facture énergétique avec des tarifs variables en fonction de notre consommation en heure pleine et des prévisions météorologiques. Heureusement, de nombreux fabricants de pompes à chaleur ont anticipé ce changement en intégrant les tarifs variables de leur logiciel et, si possible, en contrôlant la pompe à chaleur pendant les heures creuses. De cette façon, vous pouvez vous réchauffer la nuit, ce qui signifie que votre pompe à chaleur ne fonctionnera pas le lendemain pendant les heures pleines et que vous profiterez du tarif d’électricité moins cher pendant les heures creuses.

La meilleure solution

Découvrez toutes les possibilités pour installer une pompe à chaleur dans l’un des centres Big Blue de Van Marcke. Vous retrouverez tous les produits associés dans les 9 magasins Marcke Inspirations. Les conseillers en énergie se feront un plaisir de vous conseiller sur LA solution adaptée à votre habitation, tout en mettant à votre disposition les meilleures technologies et les installateurs partenaires agréés de votre région, pour une installation professionnelle et des réglages d’expert.

Source : Livios - www.livios.be

facebook twitterLinkedine-mail pinterest