Climatisation : entre idées reçues et vérités

Climatisation : entre idées reçues et vérités

La France a enchainé deux canicules durant l’été, nous avons donc eu à supporter des températures particulièrement élevées. Nombreux sont ceux qui ont alors fait le choix d’investir dans un climatiseur. Aujourd’hui nous vous proposons un petit récapitulatif afin que l’entretien de votre climatiseur n’ait plus aucun secret pour vous.

Le filtre de votre climatiseur doit être nettoyé régulièrement, tous les 2-3 mois environ et pas seulement une fois par an. Cela améliore l’efficacité de votre appareil mais également la qualité de l’air produit par celui-ci. En effet, lorsque les filtres ne sont pas propres, la poussière, les allergènes ou autres bactéries peuvent se développer et donc vous rendre malade. Contrairement à l’idée reçue bien répandue ce n’est pas le « froid » généré par la clim qui rend malade mais plutôt ce qu’il y a dans cet air froid.

L’efficacité d’un climatiseur dépend de son environnement. S’il est touché par la lumière direct du soleil ou si beaucoup d’appareils électroniques et électriques se trouvent à proximité cela peut avoir des conséquences sur la température de l’air émis ainsi que sur sa capacité à diffuser correctement.

Vouloir changer les réfrigérants de son climatiseur régulièrement est également une idée reçue car si ce dernier présente un problème c’est qu’il faut se tourner vers un installateur et non le changer comme bon vous semble.

Enfin, si vous disposez d’une bonne isolation de votre habitat il ne sert à rien de laisser le climatiseur lorsque vous n’êtes pas chez vous, cela vous fera économiser de l’argent et n’aura pas d’incidence sur la fraîcheur de votre intérieur. De plus, lorsque vous allumez votre climatiseur, ne cherchez pas à le régler sur une température très basse pour qu’il refroidisse plus rapidement la pièce, cela vous fait consommer d’avantage mais ne permet pas à l’appareil de se mettre en route plus vite, dans ce cas la patience est la meilleure solution.

Abonnez-vous à la newsletter

Suivez-nous